La bière fait elle gonfler le ventre ?

Trinquez, partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui n’a jamais entendu cette réflexion :

– Lui, il a un sacré bide à bière !

Traduction : un ventre bien rond, signe d’une consommation de mousses un peu trop importante et régulière.

La bière ne fait pas plus grossir que le vin par exemple.

Depuis de nombreuses années, on attribue à la sainte binouze ce fameux ventre à bière bien gonflé. C’est d’ailleurs une remarque souvent faite aux hommes ayant de la bedaine. Et pourtant, la bière n’est pas la coupable dans cette histoire !

Considérée à tort, la levure présente dans une chope de bière ne provoque aucun gonflement de ventre. Allons, on ne lève pas aussi facilement qu’une pâte ! 😉 Non, la proportion (trop faible) de levure par rapport à l’eau (plus ou moins 90%) et à l’alcool (5%, variable suivant le degré) est négligeable. Si l’on devait désigner un responsable de la prise de poids, il faudrait se tourner vers l’alcool. La plupart des calories contenues dans la bière viennent justement de l’alcool (70%, le reste vient des glucides). Évidemment, il faut mettre de côté les bières plus sucrées (kriek…) qui sont hors-catégories.

Alors, certes l’alcool de la bière apporte son lot de calories mais pas tant que ça ! Pas plus qu’un verre de vin par exemple et même moins ! Si on souhaite comparer, pour 100ml une bière contiendra entre 30 et 45kcal alors que le vin tournera autour des 70kcal. Oui, presque deux fois moins. Et donc pour une dose d’alcool classique, on estime que bière et vin font jeu égal.

Rien qui puisse condamner notre pauvre bière alors ?

Mais alors d’où vient cette légende urbaine ?

Quand on veut boire une bière, souvent c’est pour une soirée entre potes dans un bar du centre-ville, en vadrouille lors d’une visite touristique,… La bière est aussi populaire que diversifiée.

Je me souviens quelques escapades au centre-ville de Limoges avec une bande d’amis. Avant tout autre arrêt, le passage par notre bar favori est un véritable rituel 😉 On s’assoit, on commande des pintes et … tiens, trois flammekueches qui vont bien, trois ! Avec tout le bazar hein, fromage, lard, oignons… LA TOTALE. On est des bons vivants donc forcément, on en profite.

Et après, hop direction un bon resto. Une bonne soirée en somme…

Vous voyez où je veux en venir je crois ?

Quand on boit une bière, la plupart du temps, c’est pas pour manger une salade ou des fruits avec. Il faut bien l’admettre. On l’accompagne plus généralement de saucisson, de fromage, de gâteaux apéritifs. Si je vous dis soirée foot : canapé-bière-pizza. Incontournable (et un poil cliché ^^). On a donc mis le doigt dessus, ce n’est pas la bière qui fait grossir mais bien l’alimentation qui l’accompagne et qu’elle implique le plus souvent. La bière est une boisson de fêtes, conviviale, elle rassemble et elle invite à la consommation. Sans compter qu’elle (comme d’autres alcools) réduit la sensation de satiété. C’est le combo parfait pour voir quelques kilos apparaître.

La bière : un vecteur de bonne santé

La meilleure solution pour éviter le « bide à bière » : modérer sa consommation et l’accompagner d’une alimentation variée et équilibrée. Y’a pas de secret comme on dit ! Mais il y a encore mieux, une consommation raisonnée et régulière de bière contribuerait à la réduction des risques de maladies cardiovasculaires (grâce à des molécules particulières).

! Attention !

Ces bienfaits ne sont effectifs qu’avec modération. Si vous picolez un litre de bière par jour, les effets ne seront plus les mêmes.

Dans ce cas, une bière sans alcool fait-elle grossir ?

Si vous avez bien suivi, je suis sûr que vous avez la réponse.

L’alcool retiré, votre bière sera moins calorique. Attention toutefois, certaines boissons sans alcool contiennent un surplus de sucre. Et les glucides… c’est pas très diététique.

Morale de l’histoire :

La bière ne fait pas grossir mais associée à de la « mal-bouffe » comme on dit, elle peut effectivement amener à une prise de poids. Même si c’est loin d’être une généralité. Vous avez sans doute un pote qui mange comme 4, qui boit souvent de la bière et qui est fin comme une allumette (j’en ai un en tête !).

Mettons donc fin à ce mythe, il n’y a aucun danger à boire une mousse à l’apéro ou en sortant du travail. Votre ventre n’a rien à craindre 😉

Je vous laisse avec des amis belges pour finir de vous rassurer (si ce n’est pas déjà fait…) :

 

 

https://www.rtbf.be/info/societe/onpdp/detail_la-biere-fait-grossir-une-idee-recue?id=9721540

(49 lectures)


Trinquez, partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •